Skip to main content

Festival Toseka III : c’est le rire et les larmes réparatrices

Abelle Bowala, humoristeLe rire. Voilà un outil de rapprochement pédagogique à des fonctions thérapeutiques qu’il faut au Kinois pour lui soustraire de stress et lui apporter une distraction saine et récréative d’autant plus que la chanson et le théâtre populaire deviennent davantage des vecteurs d’antivaleurs. Le Festival international d’humour de Kinshasa  » Toseka «  (rions) a ouvert du 27 au 28 mars dernier, une fenêtre sur ses coulisses dans une soirée made in DRC avec 7 jeunes humoristes congolais. L’art était au rendez-vous. Sans pareil, ces jeunes talents ont su électriserla salle Brel du Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa (CWB).

Kody Kim et les humoristes (Ph. Toseka 2015)
Kody Kim (Belgique) et les humoristes (RDC) (Ph. Toseka 2015)

Créer un espace du rire, des larmes réparatrices, des silences constructifs, dénoncer les intrigues, les injustices sociales par la magie d’humour et développer un espace d’humour utile qui sert de changement des comportements sociaux, le Festival  » Toseka  »  y pense et s’y consacre depuis sa création en en 2011.

En prélude de sa 3e  saison prévue du 25 au 30 août 2015, le Festival a donné un avant-goût d’un spectacle inoubliable. Le rire était roi parmi les nombreux spectateurs présents à la salle Brel du Centre Wallonie-Bruxelles de Kinshasa. Des rires fous et des performances qui présagent la totale réussite de ce forum mondial du rire. Une ballade avec 7 jeunes humoristes congolais qui ont photographié, caricaturé, sensibilisé avec les sujets de la société congolaise.Un travail de titan auquel ces jeunes humoristes continuent à s’adonner jour et nuit.

Une vue du public (Ph. Toseka2015)
Une vue du public (Ph. Toseka2015)

A travers ces deux soirées, il sied de dire que nous amorçons le dernier virage pour atterrir en douceur sur le tarmac du Toseka III qui, cette année associe des partenaires de taille, entre autres,  » Juste Pour Rire «  (Canada), certains humoristes africains, etc.

La RDC, hautement un pays culturel et un réservoir des talents, est plus que jamais un pays d’humour. Un humour qui contribue à l’éducation et à la construction du pays.

 » Toseka «  promeut les arts de la scène plus particulièrement dans le domaine d’humour (Stand up). C’est un espace de formation, de partage et des créations regroupant de manière récurrente des humoristes de la RDC et ceux des pays francophones afin de professionnaliser l’humour congolais ainsi que de faire voir au monde que l’humour n’est pas un métier  » dérisoire ».

Félix

Félix

Je suis lokolenews. «Grand’Œil, Grand’ Oreille ». Informer, c’est mon autre « Moi », car c’est la qualité qu’on peut rétribuer davantage que n’importe quelle valeur sous le soleil. Je suis un espace de dialogue interculturel vers la rencontre de la mondialisation. Un antidote de désinformation et d’acculturation qui met dans un confort informationnel en proposant une gamme variée d’informations sur la RDC. Pour trouver le chemin du cœur d’un homme, dit-on, il faut l’entretenir de ce qu’il chérit de plus. Et ce que vous chérissez de plus, c’est la vérité.

4 thoughts to “Festival Toseka III : c’est le rire et les larmes réparatrices”

    1. Cool mon frère, c’étaient simplement formidables. Commandez peut-etre les vidéos de ce Festival et vous vous regalerez.Merci pour ce coup d’oeil et passez de temps en temps nous visiter en nous soutenant avec Commentaires et suggestions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.